fbpx

Comment endormir son bébé rapidement ?

Comment arriver à endormir son enfant, et le plus rapidement possible ? Cette question pourrait se révéler être une rude épreuve pour une jeune maman ou un jeune couple, surtout si on n’est pas au fait de certaines informations. D’ailleurs, bien qu’on ait la période prénatale en horreur, la période postnatale n’est pas à prendre à la légère.

 

Entre les changements de couches, l’attention particulière continue et un bébé qui ne se laisse pas endormir, on peut dire qu’il y a de quoi être totalement exténué. Saviez-vous que quelques petites astuces pourraient grandement faciliter la tâche ? De même, certaines attitudes mal avisées pourraient totalement empirer la situation. C’est ce dont il sera question dans ce billet.

 

Petites astuces pour endormir son bébé plus rapidement

 

Avant d’aller plus loin, il faut savoir qu’il n’existe aucune technique secrète qui fasse endormir un bébé rapidement. Cependant, certaines conditions si elles sont réunies, pourraient être favorables au sommeil des bébés.

 

L’emmaillotage, une technique utile pour les nouveau-nés

 

 

 

À la naissance de votre bébé, n’oubliez pas qu’il vient radicalement de changer de milieu de vie. Après conception, il a grandi dans un milieu utérin assimilable à un cocon pendant 9 mois. Une fois dehors, le vide est encore inconnu pour ces magnifiques petits êtres. Recréer autour d’eux cette sensation d’espace restreint, ne saurait mieux les mettre en sécurité et en confiance et faciliter leur sommeil.

 

On peut utiliser un morceau de tissu pour simuler un endroit chaud et familier, mais confortable. Les bras de sa mère, bien disposés et l’enveloppant convenablement, sauraient tout aussi lui fournir une sensation identique. La plupart du temps, le bébé se calme et s’endort en quelques instants.

 

Voilà d’ailleurs une technique bien utilisée lorsqu’on veut immortaliser les souvenirs de son petit bébé avec une séance photo. Cet article en parle justement, exposant comment ces moments de bonheur peuvent être capturés avec de belles vues.

 

Instaurer une routine de coucher avec votre bébé

 

Même si les bébés ne sont pas encore capables de comprendre ce que vous dites, ils interprètent vos attitudes. Tout comme certaines grimaces, l’exposition à un écran ou les éclats de rire pourraient être interprétés comme un signal pour s’amuser ou jouer, vous devrez définir avec bébé certains rituels afin de l’avertir qu’il est temps de se reposer.

 

Pour rendre cela efficace, il faudra garder une certaine constance. Ces rituels sont à réaliser avant chaque mise au lit. Après une certaine période, il comprendra aisément et surtout rapidement lorsque vous voulez qu’il se repose.

 

Voici quelques exemples de rituels de coucher :

  • une légère étreinte suivie d’un petit massage des jambes et d’une courte berceuse ;
  • prendre une position favorable au sommeil et la maintenir quelques instants ;
  • des bisous à des endroits précis.

 

L’action à réaliser n’est pas très importante du moment où elle ne l’excite pas davantage. Il s’agit juste d’un ensemble d’attitudes pour lui faire passer le message. Il importe aussi de garder un rythme constant pour les périodes de repos du bébé afin qu’il l’intègre aisément. C’est l’un des plus grands secrets en la matière.

 

Une atmosphère propice au sommeil de votre bébé

 

Dans une ambiance festive, stimulante, stressante ou excitante, on a du mal à trouver le sommeil en tant qu’adulte. C’est pareil pour vos petits anges. Une exposition à un écran, à des bruits ou même à la lumière ne constitue donc pas une ambiance adéquate pour endormir bébé.

 

Évitez donc que votre bébé soit au four et au moulin. Que veut-on dire ? On a souvent envie de réveiller son bébé pour le regarder joyeusement faire des activités, ou dès qu’il a les mains libres, on lui propose immédiatement un jouet. Ce surmenage n’est pas adéquat à son sommeil. Certaines fois, il convient de laisser son bébé rêvasser, se perdre dans ses pensées ou simplement observer le monde dans lequel il vient d’atterrir.

 

Aussi, en le prenant ou en le serrant contre vous, le bébé est attentif à vos sensations et même aux battements de votre cœur. Si vous êtes tendus ou anxieux, il le saura à coup sûr et pourrait ne pas se sentir à l’aise. Dans ce genre de situation, il faudra extérioriser votre ressenti en lui chuchotant à l’oreille ce qui vous contrarie, en quelques mots au plus. Avec une voix toute douce, libérez-vous de ce sentiment et contribuez à améliorer la connexion qui vous lie à votre bébé. Terminez en le mettant au lit avec un léger sourire aux lèvres afin de le rassurer.

 

Que faut-il absolument éviter pour endormir son bébé ?

 

Certaines fois, les parents veulent bien faire au point d’en faire trop. Alors pour commencer, évitez de vous précipiter au moindre pleur. Laisser votre bébé apprendre à gérer tout seul ses cauchemars ou ses petits caprices et se rendormir de lui-même. Ceci ne veut pas dire qu’il faut le laisser pleurer pendant longtemps sans lever le petit doigt. S’il est en bonne santé et rassasié, vous pourriez attendre juste quelques instants afin de mieux juger la situation.

 

Aussi, après les six mois, il faudra un soupçon de fermeté. En effet, un rythme régulier devrait déjà s’être établi concernant les repas, et il ne serait pas trop avisé de lui proposer du biberon au bon milieu de la nuit.

 

Certains parents pensent qu’en empêchant leur bébé de faire la sieste, il dormira mieux et plus la nuit tombée. Rien n’est moins vrai, et il est fortement déconseillé de le faire. Avant ses trois ans, le bébé a de fortes chances d’être totalement exténué et tendu le soir.

 

Très tôt, il faut éviter de présenter son lit comme un endroit où il faut s’amuser. Pas de jouets dans son lit, il pourrait le considérer comme un cadre de jeu et refuser de dormir. Il faudrait encore moins l’envoyer au lit par punition, ce serait contre-productif. Le lit doit être associé à un esprit de repos et de calme.

Laisser un commentaire