Pourquoi l’humain trouve t-il les bébés animaux mignons ?

N’avez-vous jamais lâché un petit « Ooooh » face à un petit chaton ? En réalité la réponse doit avoisiner les « Oui, en effet » à 99,99% (et ceux même si vous pouvez avoir du mal à l’admettre !). Mais pourquoi trouve t-on les bébés animaux si mignons ? Et pourquoi nous procure t-ils de telles sensations ?

Que ce soit la photo d’un petit lapin, une peluche de chiot ou la vue d’un bébé tortue, nous avons tous déjà ressenti cette envie de la réconforter, la blottir contre ses bras et même parfois la mordre ! (Pour cette dernière sensation, on parle d' »Agressivité mignonne » et c’est tout à fait normal.) mais POURQUOI ressentons-nous de tels effet à la vue certaines choses jugées mignonnes ?

Tout est lié à notre espèce et notre instinct de survie

Par instinct, l’humain est très protecteur. De ce fait, nous trouvons les bébés d’animaux mignons parce que l’on fait une corrélation avec les bébés humains. Contrairement à de nombreuses espèces, où, les bébés sont livrés à eux-même dès leurs naissance (nous vous invitons à lire cet article pour en savoir plus), nous naissons extrêmement vulnérables et fragiles. Inconsciemment, la naissance d’un bébé de notre espèce déclenche une forte réaction de protection qui se traduit par un besoin de prendre soin du nourrisson. L’humain, comme la plupart des mammifères, dispose d’un instinct garantissant sa survie et sa pérennité.

 

Mais…pourquoi trouve t-on les bébés animaux mignons ducoup ?

 

C’est à travers cet instinct de protection développé inconsciemment que nous accordons une forme d’amour au bébé en question. Que ce soit le bébé de votre frère/soeur ou le bébé chiot de votre voisine, vous ressentirez dans les deux cas des sensations similaires à l’amour. Bien que le « degré de mignoncité » ressenti ne sera pas le même, dans les deux cas vous trouverez la chose adorable sans même savoir pourquoi.

 

Bien évidemment, certaines personnes sont plus prédisposée que d’autres à ce genre de chose. Tout dépend là de la sensibilité de chacun. Quoiqu’il en soit, notre instinct joue un rôle prédominant dans les sensations que nous pouvons éprouver face à des bébés animaux !

 

Photo d'un bébé phoque
A découvrir : Le top 10 des animaux les plus mignons du monde

 

Une histoire de pré-dispositions

 

Nous restons sur l’instinct, il semblerait que les sentiments que nous éprouvons pour les bébés en générales soit principalement lié à ce premier. Des chercheurs ont découvert que l’humain semblait prédisposé à reconnaître les indices mignons tels qu’une tête ronde et disproportionnée (ex : une tête de bébé). Des grands yeux situés juste en dessous de la ligne médiane du visage, des joues potelées, des yeux pétillants, un petit corps rond…sont tant de facteurs pris en compte dans ce qui est appelé « le schéma du bébé ».

Le saviez-vous ? Le fait que les bébés soient mignons est facteur-clé de survie. Le cerveau humain considère mignon, en règle générale, tout ce qui a une apparence juvénile. Par exemple, il suffirait d’ajouter deux gros yeux pétillants sur une tasse pour la trouver mignonne.

 

Pas vrai ? 

 

Tasse visage yeux mignons
Vous souhaitez vous offrir cette tasse ? Juste ici !

 

Que se passe t-il dans notre cerveau lorsque l’on voit quelque chose de mignon ?

 

Une histoire de « Noyau accumbens »

 

À la vue de quelque chose jugée « mignonne » par notre cerveau, le noyau accumbens s’active. Le noyau accumbens fonctionne grâce à deux neurotransmetteurs essentiels : la dopamine, favorisant l’envie et le désir, la sérotonine, traduisant la satiété et l’inhibition. De ce fait, à la vue de quelque chose de mignon, le noyau accumbens va libérer de la dopamine provoquant une sensation d’envie et de désir.

 

Notre cerveau et plus réactif face à un bébé !

 

En moyenne, le cerveau d’un adulte réagit à une information en 250 milliseconde. Dans le cas où il s’agit de parents avec leurs bébés, le temps de réactions est divisé par 5 ! En effet, le cerveau réagit en 50 millisecondes au son d’un bébé et 140 millisecondes  à sa vue.

On retrouve également cette caractéristiques chez les oiseaux et les mammifères.

Pourquoi à t-on envie de mordre, croquer les choses mignonnes ? Le phénomène d' »agressivité mignonne »

 

N’avez-vous jamais eu envie de croquer un bébé ? Ou de chahuter un chiot ? La réponse est : Oui, très probablement. Ce phénomène, bien qu’étonnant est tout a fait courant. Il s’agit d’un paradoxe qui se traduit par des pulsions agressives en réactions à quelque chose que l’on trouverait excessivement mignon.

Des questionnaires effectués suite à une expérience qui consistait à présenter des images plus ou moins mignonnes à une cinquantaine de participants ont révélés qu’elles se sentaient davantage submergées par leurs émotions face aux images qu’elles jugeaient les plus mignonnes.

On comprends ducoup un peu mieux le phénomène d’aggressivité mignonne : Incapable de gérer son ravissement devant ces photos, la personne l’exprime de façon paradoxale, un peu comme quand on pleure de joie ! En faite, cette volonté d’agression interviendrait pour contrebalancer cette « overdose » de tendresse. De plus, les questionnaires ont permis de révélés que ceux qui ressentaient une envie d' »agression » était aussi ceux qui avait le plus envie de s’occuper de la victime.

Alors pas d’inquiétude si vous ressentez cette “agression du mignon” c’est tout à fait normal !

 

Laisser un commentaire