fbpx

Pandas géants : deux bébés sont nés en Belgique

Le 8 août 2019, le jardin zoologique Pairi Daiza accueille deux nouveaux locataires : des bébés pandas géants jumeaux ! Un phénomène extrêmement rare sur lequel nous revenons en images dans cet article.

deux bébés pandas jumeaux

Bao Di et Bao Mei : les jumeaux pandas géants

C’est la deuxième naissance de pandas géants au jardin zoologique Pairi Daiza. Ils sont les cadets d’une famille de trois enfants dont les parents, Xing Hui (le papa) et Hao Hao (la maman), sont arrivés dans le parc en 2014. Ils ont eu leur premier bébé en 2016, Tian Bao, qui est donc le grand frère des jumeaux.

Les prénoms des deux nouveaux-nés n’ont pas été choisi au hasard. Dans le respect de la tradition chinoise, le prénom des bébés pandas a été dévoilé au public au cours de leur 100ème jour d’existence. En outre, cette date est symbolique en Chine : elle est comme le premier anniversaire d’un enfant.

hao hao et un bébé panda géant

Environ 73 000 personnes ont voté pour exprimer leur souhait. C’est donc Bao Di et Bao Mei qui ont été choisi à l’issue du vote. En effet, ces prénoms signifie littéralement « Petit frère de Tian Bao » et « Petite soeur de Tian Bao ». La traduction française de ces prénoms est « Baby Boy » et « Baby Girl ».

L’accouchement de Hao Hao a duré près de 6 heures. Le premier bébé à naître est Bao Di, le mâle. Ce n’est que deux heures après, à la grande surprise de l’équipe de vétérinaires chargés, que Bao Mei, la petite soeur, est née.

À leur naissance, les bébés pandas pesaient 150 grammes, soit le poids moyen d’une banane !

nouveau né panda géant

Une reproduction mystérieuse

La reproduction des pandas géants est encore aujourd’hui empreint de mystère. Ainsi, Jella Wauters, chercheuse à l’Université de Gand est à la tête d’un projet de recherche pour mieux cerner les mécaniques de reproduction de cet animal.

Les femelles pandas géantes sont fertiles uniquement 1 à 3 jours par an. À titre de comparaison, les chiennes sont fertiles environ 6 semaines par an. À cet égard, le but des recherches est ici de prévoir cette période pour préparer la reproduction.

nouveaux nés pandas géants

Entre 1 à 4 mois après l’accouplement, l’embryon de panda géant se met en pause et se balade librement dans l’utérus de la femelle. C’est cette période précise qui reste un véritable mystère. En effet, personne ne sait ce qu’il s’y passe réellement.

Suite à cette période, les femelles pandas géantes font observer des comportements laissant croire qu’elles sont en gestation. Pourtant, il n’y a pas forcément encore de foetus et aucune certitude quant à la croissance de l’embryon.

nouveau né panda géant nourri au biberon

La fin de la grossesse des pandas géantes n’est pas sans risque. D’ailleurs, le but du projet de recherche de Jella Wauters est également de s’assurer du bon développement du foetus, de prédire précisément le moment de la mise-bas et découvrir les facteurs favorables et défavorables à la grossesse.

Du reste, plus de 120 000 euros ont déjà été alloués aux recherches dont le but final est d’augmenter les chances d’accouchement et diminuer la mortalité infantile des pandas géants.

Une espèce vulnérable

Les pandas géants sont des animaux extraordinaires, malheureusement menacée et classée comme « vulnérable » par l’International Union
for Conservation of Nature. D’ailleurs, ils font l’objet d’un programme de conservation international établi il y a plus de 30 ans par la Chine, pays d’origine de cet espèce.

bao di et bao mei dans les bras d'un vétérinaire

C’est notamment grâce aux efforts de nombreux professionnels que la réintroduction des pandas géants à l’état sauvage avance. En effet, le nombre d’animaux recensés augmente, permettant à l’espèce de se stabiliser et de se sauvegarder, alors qu’elle était au bord de la disparition totale.

D’ailleurs la Chine travaille notamment à la création d’une réserve naturelle de 20 000 kilomètres carrés pour favoriser la diversité génétique de l’espèce. À ce jour, onze pandas géants nés en captivité ont ainsi déjà été réintroduits en pleine nature. Neuf sont toujours en vie actuellement. Un chiffre fantastique et plein d’espoir pour cet animal trop mignon !

bao di qui tire la langue et lève la patte

bao mei qui sourit